15 PROPOSITIONS POUR MAÎTRISER MON TEMPS

15 PROPOSITIONS POUR MAÎTRISER MON TEMPS

15 PROPOSITIONS POUR MAÎTRISER MON TEMPS

 

 

90% des échecs au travail, dans la vie quotidienne, dans les études s’expliquent par une fragilité dans la gestion de mon temps. Que nous soyons parents, adolescents ou adultes au travail, ces propositions vont bousculer notre quotidien !

A tester au plus vite !

Ces propositions concernent les différentes facettes de la gestion du temps. Certaines nous concernent, sont proches de votre quotidien. D’autres pas. Arrêtons-nous aux difficultés qui concernent notre quotidien.

  1. Je tire parti de mes temps « libres » : dans une salle d’attente, temps de transport, etc.
    • Je profite du temps des trajets de bus pour relire les cours de la journée, ou lire le bouquin pour le cours de français…
    • J’ai toujours un carnet de notes sur moi pour noter les informations de mes lecture ou relectures immédiatement. Ou j’utilise la partie bloc-notes de mon GSM, de ma tablette, iPod, … pour noter le résultat de mes relectures de cours ou du livre à lire.
    • Je liste les choses que je veux faire ou dois faire dans la semaine, je transcrirai cette liste au bon endroit dans mon agenda-planning.
    • J’ai toujours mon agenda-planning avec moi.
  1. J’ai une liste des téléphones les plus fréquents sur moi.
    • Dans les contacts de mon téléphone portable, par exemple ou
      dans un carnet d’adresses papier.
  1. J’ai des gadgets technologiques : un ordinateur cartable grand comme une feuille de papier, un mac ou un pc, un Itouch, un enregistreur de poche, …
    • Tous ces gadgets sont précieux à condition qu’ils me rendent vraiment service
      et deviennent indispensables. C’est tout aussi efficace d’utiliser des supports plus classiques afin d’éviter toute addiction à la technologie envahissante qui en un clic me donne accès à internet.
  1. J’ai une très grande corbeille à papier et je jette ce qui ne m’est plus nécessaire.
    • Un brouillon d’un travail rendu, des dossiers de travail qui sont devenus inutiles des préparations terminées …
    • Je vide la corbeille chaque soir.
    • Le livre que j’ai lu, le range dans ma bibliothèque ou je le fais circuler auprès de mes copains.
  1. Mon bureau est toujours dégagé, quand j’ai fini avec quelque chose, je le range.
    • Sur mon bureau, les objets de travail sont à portée de main.
    • Les classeurs, livres et/ou cahier sont rangés par cours dans une étagère.
  1. Dans mon espace de travail chaque objet, chaque classeur, chaque livre a sa place réservée.C’est la manière la plus efficace pour retrouver le matériel et les outils quand j’en aurai besoin.
  1. Je m’autorise des loisirs, de la détente, du plaisir plusieurs fois par jour.
  • Une sorte d’auto-récompense quand j’ai atteint un objectif fixé.
  1. Je m’adresse à mon réseau quand je suis bloqué ou que je ne comprends pas quelque chose.
    • Je connais mes limites et mes fragilités et je choisis en connaissance de causes les personnes qui m’aideront le plus efficacement en fonction de mes besoins.
    • J’ai repéré dans mon réseau de copains-copines ou d’amis, ou des personnes de ma famille, ceux et celles qui peuvent m’assister en cas de besoins dans mes apprentissages.
  1. J’utilise des abréviations dans mes écrits.
    Par exemple :
    • « bcp » au lieu de beaucoup ; «« tt » au lieu de tout ; « ^ » au lieu de même.

    • « qqs » au lieu de quelques ; « tps » au lieu de temps ; « + » au lieu de plus.

    • « ≠ » au lieu de différent ; « tjs » au lieu de toujours ; « c » au lieu de c’est.

    • « pkoi » au lieu de pourquoi ; etc.

  1. Je prévois le plus possible ce que je veux faire et ce que je dois faire.
    • Avec mon agenda-planning, je gère mon temps, ainsi je suis toujours dans les temps pour respecter les échéances des cours et des préparations, travaux et devoirs demandés.
    • J’envisage tout ce qui peut survenir afin d’agir de manière adéquate.
    • Je privilégie la pensée positive afin de parer aux scénarios d’échecs. C’est la loi de l’attraction d’Isaac Newton revisitée en mode vie quotidienne. Je fais alors de mon mieux.
    • Je peux aussi considérer mon travail comme un jeu d’échecs ou un jeu de dames pour agir avec stratégie.
  1. Je prends le temps pour ma vie quotidienne.
    • Pour me laver, prendre le petit déjeuner, je démarre, ainsi, la journée dans
      le plaisir.

    • J’écoute mon corps : je le respecte, je lui parle.

    • Je m’offre des cadeaux pour me récompenser d’avoir atteint un but.

  1. Je limite mes besoins…
    • au plaisir que je vais retirer de ce que je fais, donne, demande, reçois.

  1. Lorsque j’ai fait une erreur, je cherche la raison.
    • Nommer, les choses avec lesquelles je travaille me permet de comprendre mes acquis et mes fragilités.

    • Pourquoi me suis-je trompé ? Où est l’erreur ?

    • Je mets des mots sur mes échecs pour éviter de refaire l’erreur.

    • Je mets des mots sur mes succès pour qu’ils se reproduisent.

  1. Je passe des contrats.
    • Avec moi-même, avec les autres pour tout ce qui risque de se reproduire et que je veux changer.

    • Je travaille deux fois 45 minutes chaque jour avec une pause active de 15 minutes.

  1. Je m’entraîne tous les jours pour augmenter ma durée de concentration naturelle.
    • Mon temps moyen de concentration, quand je suis adolescent, est de 45 minutes. Beaucoup d’élèves sont déconnectés après 30 minutes. Il est profitable de travailler pendant le temps naturel de ma concentration afin d’éviter de travailler au-delà de mes potentialités.
    • Je m’octroie une pause active de 10 à 15 minutes pour restaurer ma concentration.
    • Je pourrai progressivement augmenter ce temps naturel de concentration dans mon travail scolaire.

BONNE RENTRÉE À TOUS !!

Laisser un commentaire

19 − trois =

Fermer le menu