LES H.P. DYSHARMONIQUES (2)

LES H.P. DYSHARMONIQUES (2)

LES H.P. DYSHARMONIQUES (2)

 

 

Pourquoi est-on surdoué ? Le fait d’être HP ne peut s’acquérir. On l’a ou pas, c’est tout.

C’est à la fois un atout, mais aussi une source de souffrances et de blessures affectives. Ces personnes sont branchées en permanence sur leur environnement affectif et sur le monde émotionnel. Ils fonctionnent autrement que la moyenne des autres enfants ou adolescents de leur âge.

Jeanne Siaud-Fachim conclut : Mais c’est aussi et surtout une hypersensibilité, une hyper-affectivité extrêmement envahissantes, et qui marquent considérablement la personnalité :
– ils voient ce que d’autres ne voient pas,
– ils perçoivent ce que d’autres ne perçoivent pas,
– ils ressentent avec une force inouïe les émotions environnantes
et ça leur donne une forme de lucidité exacerbée sur le monde, qui peut être extrêmement douloureuse.

Perception sensorielle exacerbée (= « hyperesthésie »)

Vue : voit/retient mille et un détails.

Ouïe : récolte en même temps des informations diverses en provenance de sources multiples.
Odorat : distingue un grand nombre d’odeurs (même quasiment pas perceptibles)
Goût : différencie des saveurs très proches, souvent gastronome.
Toucher : réactivité tactile très élevée, aime/recherche le contact physique, indispensable à son équilibre affectif.

Il dispose de champs d’intérêts variés. Il est habité d’une curiosité intellectuelle précoce. Il aime les activités complexes. Il fait preuve d’un sens de l’observation sensorielle poussé. Souvent, il nous surprend parce qu’il résout les problèmes d’une façon originale. Il est en alerte, il réagit spontanément aux idées nouvelles. Il dispose très tôt d’une richesse de vocabulaire étonnante pour son âge, il est capable de construire des phrases complexes. Son imagination est hors du commun. Sa capacité de mémorisation est impressionnante. Il est vif dans le traitement des informations qui lui sont données et manie l’humour avec brio.  Il est doté d’un perfectionnisme pointu qui l’amène à sans cesse se décevoir. Il est frustré face à l’échec. Il est lucide sur la réalité de son entourage, il dispose d’un sens de l’intuition aigu parce qu’il ressent les choses à fleur de peau. Il est doté d’un sens pointu de la justice et de l’équité. Son esprit est critique, on peut même affirmer qu’il peut être intolérant aussi bien vis-à-vis des autres que de lui-même.

Humeur dépressive ou irritabilité

Dans les tensions familiales, il stresse. Il remet en question de manière permanente des règles et des lois illogiques. Il a une conscience aiguë de la réalité du monde et dénonce ces dysfonctionnements. Il a besoin de justice. Il peut être altruiste. Dans le milieu scolaire, il s’ennuie. Cela le conduit à une forme d’autisme social ou il se rebelle.

Selon le contexte, la perte d’intérêt dans toutes ou presque toutes les activités risque de s’affirmer. Son entourage peut assister à sa perte de poids ou à son augmentation, à l’augmentation ou la diminution de son appétit.

L’insomnie nocturne ou l’hypersomnie peut survenir.  Il sera agité ou subira un ralentissement psychomoteur. Dans tous les cas, il sera fatigué ou perdra son énergie. Il aura le sentiment d’être sans valeur ou de supporter une culpabilité excessive ; la difficulté de concentration ou de pensée ou l’indécision se manifestera. Il pourrait penser qu’il vaut mieux qu’il disparaisse.

Et que faire avec toutes ses informations ?

Aimons-le ! Soyons attentifs à leur attitude. Ecoutons-le, comme nous sommes à l’écoute de nos autres enfants, mais en connaissance de leur hypersensibilité qui les conduit souvent à la souffrance et de leur fonctionnement.

Il est utile de se faire entourer, je vous laisse une adresse postale et le site de d’une association : douance.be asbl – Enfants, ados et adultes à haut potentiel (HP) – 2057, Chaussée de Wavre (Forêt de Soignes – Autoroute E411)  – 1160 Bruxelles (Auderghem), Belgique

Laisser un commentaire

2 × trois =

Fermer le menu