PARCE QUE JE TIENS MES PROMESSES

PARCE QUE JE TIENS MES PROMESSES

PARCE QUE JE TIENS MES PROMESSES

 

 

Alexandre est venu à REPERES il y a deux ans. Il avait du mal à s’organiser et à travailler. Il m’a téléphoné dernièrement pour me remercier du travail réalisé ensemble. J’étais ému de sa démarche. Je lui ai donc demandé de m’envoyer un témoignage que je ferais paraître sur le site de l’association. Il a tenu promesse. Je vous livre son témoignage.
Bonjour monsieur Pirson. Avant de vous rencontrer, il y a 2 ans déjà, j’étais un procrastinate. « Plus tard » était ma devise, sans jamais savoir quand ce plus tard arriverait. Je n’étais pas organisé et n’en voyait pas l’utilité. Le temps ne m’appartenait pas, je n’avais pas le contrôle. C’est le temps qui me contrôlait. Ainsi, je ne faisais pas la moitié de ce que je devais faire, mes devoirs étaient rendus en retard et bâclés, j’ai même redoublé.
Sur le plan du développement personnel, vous m’avez donné de très bons conseils. Et scolairement, ça a été le déclic. D’un élève aux résultats médiocres et « qui peut mieux faire mais ne s’en donne pas les moyens » de l’avis unanime de mes professeurs, je suis devenu un élève appliqué.
Le résultat? Un Baccalauréat avec mention « bien » (72.5/100 ou 14.5/20). Je suis aujourd’hui en 2ème année d’une double licence à l’université dans une filière sélective.
Totalement accro au sport, je joue au football en club et je fais du fitness de manière régulière.
En plus de ça, je viens juste de lancer ma propre entreprise, à 20 ans. Je suis distributeur pour une grande entreprise Américaine à Paris et avec un business plan basé sur le MLM, toutes les choses que vous m’avez enseigné s’appliquent et sont même la clé du succès de mon projet.
Entre travail, cours et sport contrôler mon temps et m’organiser efficacement est crucial.
Ce texte est donc un remerciement à M. Pirson, vous m’avez donné les moyens de faire ce que je veux de ma vie, de la contrôler et de cesser de la subir. Quand je vous ai rencontré, je n’imaginais pas l’impact que cela aurait. Un grand merci.

Laisser un commentaire

15 + deux =

Fermer le menu