La Parade du Hérisson !

La Parade du Hérisson !

 

Un soir d’hiver les hérissons pour avoir chaud se rapprochent les uns des autres. Ils se gênent avec leurs picots.

Pour éviter cette gêne ils s’écartent. Mais aussi,  saisis par le froid, ils se rapprochent.

Dans ce mouvement de va-et-vient, les hérissons finiront par trouver un équilibre, une distance économique grâce à laquelle, tout en ne se piquant pas, ils auront assez chauds.

Shoppenhower est l’auteur de cette apologie du hérisson. Ce philosophe allemand du 19ème siècle développe dans son argumentation, l’idée que la volonté universelle prime sur la volonté personnelle de l’individu, en société. Voilà une idée qui nous plonge dans l’esprit fondamental du « Partage du Savoir » mis en place par Paulo Freire, au Brésil, en 1966. Une pédagogie révolutionnaire parce qu’elle se fonde sur la compréhension, par l’individu, de ce qu’il vit, de ce qu’il souhaite, de ce qu’il veut.